Petite réflexion sur la manipulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite réflexion sur la manipulation

Message  Céphée le Mar 28 Avr - 20:24

Trouvé sur un blog, une réflexion sur la manipulation.

Un chat est dans une cage ; il a faim, il voit devant lui une boîte grillagée dans laquelle se trouve de la nourriture qu’il ne peut saisir.

Par hasard, le chat pose sa patte sur un levier.

La boîte s’ouvre et laisse s’échapper une boulette de viande. Voici un chat heureux dressé à appuyer sur le levier et récompensé de son savoir-faire.

Notre chat satisfait prend plaisir au jeu ! Soudain, après une ultime pression, plus de boulette mais à la place un puissant jet d’ait glacé… Minet se réfugie dans la cage !


Par la suite, à chaque pression du levier vont se succéder au hasard, tantôt une boulette, tantôt le jet d’air glacé. Au bout d’un moment, Minet ne saura plus si c’est la carotte ou le bâton qui lui est destiné. Tapi dans un coin de la cage, le poil hérissé, le regard anxieux, sursautant au moindre bruit, le chat s’est transformé en bête angoissée, parfois même agressive, miaulant sans raison.



Les chercheurs venaient de comprendre comment fabriquer pour l’expérimentation des chats névrosés et anxieux…




Voici donc notre manipulateur au mieux de sa forme froid, rigide, distant, hostile, méprisant… bien décidé à vous vider de votre énergie vitale. Il adopte alors ce que j’appelle la stratégie de l’aigre-doux.


Pour mieux vous décontenancer, fragiliser, affaiblir, paralyser… le manipulateur mise sur l’ambivalence. Une valeur sûre !

Il alterne avec habilité phases de destruction et de séduction. En agissant de la sorte, il fait naître une dépendance affective (celle-là même qui, un jour, vous fera tolérer l’intolérable). Progressivement, vous finissez par perdre tout repère, tout contrôle, tout esprit critique. Un semblant de gentillesse et…, vous faites table rase du passé et pardonnez la froideur, le mépris, l’humiliation.


Au moindre signe de tendresse, vous rampez ! Ainsi, jour après jour, le manipulateur renforce son emprise et resserre le lien de dépendance.


Ça laisse à rélfléchir.

_________________
Le mot "esclave" étant trop péjoratif, on dit "militaire", un terme à la consonance de suite plus élégante.
avatar
Céphée

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 30
Localisation : Nîmes-Garons
Date d'inscription : 30/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum