Le vol des corbeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vol des corbeaux

Message  titi le Sam 26 Sep - 10:47

Depuis que les annonces de fermeture de la BAN ont été faites, il n’y a pas eu beaucoup de vagues. A vrai dire, les personnels qui sont partis ont du se débrouiller pour trouver leur reclassement, faire les démarches, et faire valoir leurs droits. Jusqu’à présent, on a vu des gens partir, et d’autres se préparent, mais rien n’indique sur la vie de la base (sauf peut-être sa remise à neuf) qu’elle va mourir.

Cependant, les dates butoirs commencent à se profiler à l’horizon. Les visages se ferment, et les corbeaux s’organisent. L’organisation future de l’après fermeture, avec la conservation de la piste et son entretien, commence à se préciser. Des groupes de travail ont été créés pour étudier le futur fonctionnement de ce qui va rester de ce qui a été une base de 2000 marins et civils. Ce qui est un peu malheureux, c’est que les personnes qui ont présidé ces groupes de travail, qui ont donné les lignes directives, ne seront plus là pour récolter les fruits de leur (dur) labeur. Après tout, la marine est une grande équipe de rugby qui joue avec des patates chaudes. A chacun ses problèmes, le but est de refiler les siens à celui qui va suivre. Pourquoi d’ailleurs ne pas en profiter pour régler des comptes avec certains, puisque de toute façon, dans deux ans, on change de poste. Le chef d’établissement montre d’ailleurs l’exemple : il ne faut surtout pas faire de vague pendant mon « mandat », et on s’en va avant la fin en laissant un bordel innommable au suivant en faisant style « y’a pas de problème ici ». Mais on s’éloigne…

Cette tension créée par la hiérarchie, relayée par les syndicats a son petit effet sur ceux qui n’ont jamais connu de restructuration. Chacun a sa manière de gérer. « C’est au pied du mur qu’on voit le mieux le mur », et c’est dans des périodes de crise qu’on voit les arrivistes.
Le commandant de la BAN vient d’envoyer à son autorité une note décrivant le plan d’armement de la future fonction aéroportuaire. Ce serait le résultat de maintes réflexions de tous les groupes de travail créés pour la fermeture. Ce qui serait presque gênant, c’est qu’on voit y apparaître les intitulés de chaque fonction, mais surtout qu’on peut à l’aide du numéro de poste qui le précède mettre un nom sur chaque ligne. Ce détail laisse à penser que ces listes ont été d’abord nominatives, avant d’être réfléchies et en fonction des besoins futurs. C’est un premier point gênant, mais ce n’est pas le pire, bien qu’il soit déjà bien assaisonné. En demandant des explications sur ces listes à une personne concernée, elle nous avoue qu’une partie de cette liste est le fruit d’une réunion à laquelle elle a participé. C’est plus facile de se prétendre indispensable quand on est sur place pour l’affirmer. Et il aurait été inutile de prévenir quiconque de la tenue de ce genre de « petite fête ».Les syndicalistes croisés entre deux portes n’on pas apporté de précision supplémentaire sur cette sauterie, si ce n’est qu’ils y ont assisté. Oh, mais leur nom est bien caché sur la liste ! Après tout, si on peut aussi régler ses comptes et garder ses copains sous son aile…. La mayonnaise commence à prendre, la sauce va être bonne….

Pour terminer et couronner le tout, on voit apparaître des noms de techniciens d’ateliers qui ne travaillent pas avec la piste sous prétextent que leur spécialité est celle qui est nécessaire au bon fonctionnement de la tour, alors que d’autres ateliers indispensables au fonctionnement de l’escale et de la piste seront vidés. Mais il y a eu de la réflexion là-dessous !

La cerise, c’est que quand on lit la note express, on peut y voir apparaître la phrase suivante : « il a été envisagé de placer sur ces postes, quand la situation le permet, des personnels en fin de carrière ». Il faudra expliquer au commandant que les personnels civils n’ont pas le même statut que les officiers mariniers. Leur carrière ne s’arrête pas au bout de 17 ans.

Voilà, j’ai vidé mon sac. Les corbeaux vont commencer à raser les murs…
avatar
titi

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum